Join

Lucille Thomas

26 ans
Bergère,Haute Provence I France

C'est pas pour les moutons

PIONNIÈRE - Dans les alpages, avec 2000 moutons, Lucille a l’impression que les médias sociaux, c'est une perte de temps. En comparaison, le système de communautés et d’échanges de made.in lui apparait plus terre à terre.

Elle s’y verrait bien lancer un vaste appel à projet pour valoriser la laine. Car pour le moment, la toison des moutons, on n'en fait rien... trop cher en main d’œuvre ! made.in permettrait de lancer des ponts réels entre internet et le vrai monde. Cela a du sens et là, Lucille se sent concernée.